Boutons de chaleur chez l’adulte : causes et traitement

Boutons de chaleur chez l’adulte : causes et traitement

Les boutons de chaleur surviennent en général lors de la période estivale chez les enfants et les adultes. Ils apparaissent sur les zones du corps qui connaissent le plus de friction. À quoi reconnait-on les boutons de chaleur ? Comment les distinguer des autres affections cutanées ? Quel est le protocole à suivre pour les faire disparaître ?

 

Qu’est-ce qu’un bouton de chaleur ?

Les boutons de chaleur, également connus sous le nom de « miliaria » ou « éruption sudorale », sont une affection cutanée bénigne qui survient lorsque les canaux sudoripares de la peau sont obstrués, empêchant ainsi la transpiration de s’échapper correctement. Cela peut se produire lorsqu’une personne transpire beaucoup par temps chaud ou lorsqu’elle porte des vêtements serrés qui empêchent la peau de respirer correctement.

Lorsque la transpiration reste piégée sous la peau, des petites éruptions cutanées, semblables à des boutons ou des cloques, peuvent apparaître.

 

Comment savoir si ce sont des boutons de chaleur ?

Il n’est pas toujours simple de distinguer les boutons de chaleur aux autres affections dermatologiques telles que l’urticaire, les piqûres d’insectes, les éruptions cutanées et allergies ou les infections. Pour les reconnaître, vous devez prêter attention à divers aspects :

  • L’apparence : les boutons de chaleur se présentent sous forme de petites éruptions cutanées qui peuvent ressembler à des boutons, des cloques ou des rougeurs. Ils sont petits, mais leur taille est variable ;

  • La texture : selon le type de boutons de chaleur, leur texture peut varier. Dans la forme la plus bénigne, la miliaria crystallina, les boutons sont de petites vésicules remplies de liquide clair. Dans la miliaria rubra, les boutons sont plus gros, rouges et peuvent provoquer des démangeaisons. Dans la miliaria profunda, les boutons peuvent être des nodules fermes sous la peau ;

  • Les sensations : les boutons de chaleur peuvent provoquer des sensations de chaleur, de picotements, de démangeaisons ou d’inconfort localisé sur la peau ;

  • Le contexte : les boutons de chaleur surviennent généralement dans des conditions de chaleur et d’humidité, où la transpiration est importante et où les canaux sudoripares peuvent se boucher.

A lire aussi : comment se débarrasser des boutons sur le cuir chevelu ?

 

 

Où apparaissent les boutons de chaleur ?

Ils apparaissent le plus souvent dans les zones où la peau est sujette à la friction :

  • Le cou ;
  • Les aisselles ;
  • L’aine ;
  • Le dos ;
  • La poitrine ;
  • Le pli des coudes.

Comment soigner des boutons de chaleur chez l’adulte ?

Les boutons de chaleur disparaissent en général tout seuls. Néanmoins, il est possible d’accélérer le processus de guérison en appliquant les conseils suivants :

  • Réduire la température corporelle : utilisez des ventilateurs et des climatiseurs pour rester dans un environnement frais. Privilégiez les douches fraîches et évitez les endroits chauds et humides ;
  • Porter des vêtements amples et légers : ils qui permettent à la peau de respirer et réduisent la friction. Évitez les vêtements serrés qui peuvent aggraver l’obstruction des canaux sudoripares ;
  •  Rester hydrater : boire au moins 1,5 litre d’eau aide à maintenir la transpiration régulière et à prévenir l’obstruction des canaux sudoripares ;
  • Éviter les produits irritants : l’utilisation de produits cosmétiques ou de lotions contenant des ingrédients irritants peut aggraver les boutons de chaleur ;
  • Utiliser de la poudre pour bébés : les poudres à base de talc ou d’amidon de maïs peuvent aider à garder la peau sèche et réduire les frictions ;
  • Éviter de percer ou de gratter les boutons de chaleur, car cela peut entraîner une irritation et une infection ;
  • Appliquer des crèmes ou des lotions à base de corticostéroïdes en vente libre. Avant de commencer ce type de traitement, il est tout de même préférable de consulter un professionnel de santé.

Dans de rares cas, les boutons de chaleur peuvent s’infecter, entraînant des complications. Si les symptômes persistent, s’aggravent ou s’il y a des signes d’infection (rougeur, chaleur, gonflement), il est conseillé de consulter un médecin ou un pharmacien pour un diagnostic et un traitement approprié.

L’apparition des boutons de chaleur chez l’adulte est inoffensive. Ils disparaissent d’eux-mêmes une fois que la peau est refroidie. Pour soulager les symptômes et prévenir leur manifestation, il est recommandé de rester au frais et porter des vêtements légers et amples.

 

A lire aussi : L'hydratation sur la peau nubienne pendant l'été : mythe ou réalité ?

 

Produits en lien avec l'article

Fabriqués en France

Formules clean

Résultats garantis

Non testés sur les animaux