Comment traiter les irritations aux aisselles ?

L’irritation des aisselles est un mal bien rependu mais peu mentionné. Elle touche de nombreuses personnes au quotidien, surtout en été lorsque la chaleur est insoutenable. La transpiration, le frottement, l’épilation fréquente ou les changement hormonaux peuvent être à l’origine de l’hyperpigmentation de la zone axillaire. Viennent alors les démangeaisons atroces, accompagnées de rougissement et de desquamation de la peau. Enfin, des boutons peuvent se former, causant de l’inflammation. Il existe des remèdes naturels pour venir à bout de ces irritations et depuis peu, des soins ayant pour fonction d’apaiser l’irritation et d’éclaircir cette zone très souvent malmenée.

 

Quelles sont les causes d’une irritation des aisselles ?

Les premiers facteurs d’irritation des aisselles sont la chaleur et les frottements. En été, la forte chaleur provoque une transpiration excessive. Vos vêtements au contact de votre transpiration, frottent constamment votre peau ce qui favorise l’apparition des rougeurs.

Mais l’irritation peut avoir lieu à n’importe quelle période de l’année si :

  • Vous avez pour habitude de porter des vêtements serrés qui ont tendance à frotter la peau ou si vous utilisez un déodorant inadapté surtout après le rasage. Les mauvaises substances comme l’alcool et l’aluminium risquent de picoter et d’irriter votre peau.

On parle alors d’eczéma allergique de contact dû à l’utilisation de cosmétiques ou le port de vêtements inadaptés…

  • Vous rasez les aisselles très régulièrement, car cela peut provoquer des micro-coupures et favoriser les poils incarnés. D’autant plus que la peau s’en voit fragilisée.
  • Votre hygiène corporelle n’est pas adaptée. Sachez qu’un manque d’hygiène tout comme une hygiène excessive peut être à l’origine d’irritation de la peau.

Mais d’autres causes peuvent également entrer en jeu. C’est le cas de :

L’eczéma atopique (ou dermatite atopique)

Il engendre une inflammation des aisselles : démangeaisons, rougeurs, brûlures, etc. L’eczéma atopique est souvent engendré par des allergies alimentaires, un rhume des foins ou de l’asthme et il se manifeste par une éruption cutanée et des démangeaisons. Dans ces cas-là, il est conseillé de consulter un médecin ou un dermatologue pour déterminer la cause de l’irritation et adopter les soins appropriés.

Les mycoses

Les irritations peuvent être également causées par une mycose provoquée par des champignons appelés Candida. Ces champignons se développent la plupart du temps sur les zones humides et sujettes à la chaleur, dont les aisselles. Cette zone transpire constamment et devient un terrain propice au développement des mycoses. D’où la formation des plaques de couleur rouge qui peuvent être douloureuses lorsque l’inflammation est très développée.

Le psoriasis inversé

Cette maladie inflammatoire est souvent causée par un dysfonctionnement du système immunitaire comme le surpoids, le stress et les infections oto-rhino-laryngologiques. Vous reconnaîtrez cette inflammation par des plaques rouges, épaisses et dures, recouvertes de pellicules blanches que l’on appelle des squames.

 

 

 

Comment venir à bout des irritations aux aisselles ?

La première chose à faire est d’adopter une bonne hygiène en lavant les aisselles avec un savon doux au pH neutre une à deux fois par jour. Il faut également porter des vêtements amples aux matières douces, surtout en été afin de prévenir la transpiration et les frottements. Lorsque les rougeurs se sont installées et que l’inflammation devient douloureuse, il faut recourir à d’autres solutions.

Dans un premier temps, il faut penser à apaiser la douleur en appliquant sur les zones irritées une compresse chaude et humide. Cela favorise la circulation sanguine et apaise rapidement la douleur. Sinon, vous pouvez utiliser du lait froid à congeler préalablement, car l’acide lactique aide à rétablir le pH naturel de la peau, avec un effet rafraîchissant en bonus.

Vous pouvez également appliquer du miel, deux fois par jour, sur la zone irritée et laisser agir pendant une dizaine de minutes avant de rincer. Le miel a un pouvoir hydratant et anti-inflammatoire permettant d’apaiser les rougeurs et les inflammations.

Enfin, vous pouvez utiliser une lotion, une crème ou une huile apaisante à base de vitamine E, d’aloe vera ou d’huile d’amande pour favoriser la cicatrisation des rougeurs et des brûlures et nourrir la peau. Mais qui dit irritations dit très souvent traces sombres, surtout lorsque l’inflammation est très importante.

Particulièrement chez les peaux noires, cette agression pousse les cellules cutanées à produire plus de mélanine, favorisant alors l’apparition de taches pigmentaires. C’est pour pallier ce problème, que nous avons développé le soin anti-taches pour aisselles, Axiclar.

 

Comment corriger les taches sombres des aisselles ?

Le rasage, l’épilation et les frottements accentués par la transpiration provoquent une irritation sur la peau des aisselles. Cette zone tend à s’assombrir et c’est très inesthétique surtout pendant les beaux jours de l’été. Heureusement, Axiclar, notre soin anti-tache aisselles permet de :

  • Réguler la production excessive de mélanine
  • Hydrater la peau tout en restituant la barrière altérée par l’inflammation
  • Neutraliser les mauvaises odeurs et rester frais toute la journée

A la fois désodorisant, cicatrisant, unifiant et hydratant, Axiclar de Nubiance est la nouvelle solution pour vous débarrassez des taches d’hyperpigmentation au niveau des aisselles. Qui plus est, sa formule sans alcool et sa technologie roll on à billes intégrée, permettent une application pratique et sécurisée. Il est recommandé de l’appliquer sur peau propre et sèche, matin et/ou soir en remplacement de votre déodorant habituel.